Actualité

Associations GETM & ASETHEMA

Edito GETM 2014

Chers amis,

à tous, bonne et heureuse année 2014 !

Nos associations GETM et ASETHEMA vont bien et nous continuons à organiser chaque année trois séminaires de Technologie Fondamentale à Bordeaux, quatre séminaires de Technologie supérieure à Paris, auxquels s’ajoute le « séminaire de juin » qui mêle anciens et nouveaux au cours d’un séminaire de révision des techniques fondamentales et qui devrait se dérouler cette année comme pour la précédente à Bordeaux.

Nous organiserons en outre un nouveau stage didactique aux prochaines vacances de la Toussaint pour étoffer et enrichir notre groupe d’enseignants de six nouvelles recrues.

Le programme de formation selon les critères EROP est maintenant bien mis en place, tout en respectant les spécificités de l’enseignement héritées d’Eric de Winter. Un cycle de six ans a finalement été retenu, comprenant deux années de TF et quatre années de TS.

Le programme de l’année 2014 est accessible à partir de l’onglet « Agenda des séminaires ». Vous pouvez y télécharger également le programme 2012-2018 des séminaires.

Certains ont regretté la longueur de ce cursus et les délais qui en découlent pour bénéficier de l’enseignements du « crânien » et du viscéral. Les promotions de DIU se faisant tous les deux ans, nous ne pouvions que faire un cycle de deux ou de quatre ans. Deux ans réduisant nos associations à des « machines à enseigner », nous avons donc privilégié l’apprentissage du toucher plutôt que l’enseignement des techniques. Un cycle de TS sur quatre ans nous permet de « sortir du cadre » et de continuer les séminaires spéciaux, les séminaires de technologies croisées et de recherche que nous mettons actuellement en place.

Ce sont nos capacités « haptiques » qu’il faut travailler et développer en premier lieu ; cela demande un peu de temps et de persévérance. Le niveau de perception et de toucher atteint par les stagiaires après le cursus complet de MFR est le même que celui qui sera obtenu après le cycle de « crânien-viscéral ». Accumuler des techniques et des outils n’a d’intérêt que si on sait se servir des outils en questions. Une bonne main s’approprie facilement un nouvel outil, ce dernier n’est rien sans la main.

Vous noterez aussi que nous débuterons l’année prochaine un cycle pédiatrique orchestré par Patrick Jouhaud comportant un séminaire annuel sur quatre ans, dont le premier sera centré sur la grossesse. Les dates des séminaires ultérieurs seront définies en fin d’année prochaine.

Dans l’ordre des méta-organisations :

  • le GETM reste membre d’EROP (European Register of Osteopathic Physicians, http://www.erop.org)
  • le GETM fait partie du collège médecins français de l’OIA (Osteopathic International Alliance, http://www.oialliance.org/members.htm).

Nous avons quitté sans regrets la FEMMO l’année dernière à la demande écrite du secrétaire de son bureau sans jamais avoir été contactés par l’actuelle présidente. La fusion de nos deux associations en une est cependant rendue impossible par la participation du GETM à EROP et à l’IOA. Il n’y a pas, à notre connaissance, de pendants « non-médecins » à ces structures auquels l’ASETHEMA pourrait s’affilier de son côté.

Pour me faciliter l’organisation des séminaires, je demande à chacun, sauf cas exceptionnel, de s’inscrire en temps et en heure avec le règlement !

Les inscriptions de dernière minute sont toujours acceptées, mais entraînent un surcroit de travail administratif. Je vous rappelle que les chèques ne sont tirés qu’après les séminaires.

J’espère avoir l’occasion de pouvoir rencontrer le plus grand nombre d’entre vous cette année.

Bien amicalement à chacun d’entre vous,

Christian Scheer

Partager

Articles similaires

Le GETM aujourd’hui

La « période contemporaine », évoquée par Henri Lauth en…

GETM : persévérance et renaissance

Suite au décès du docteur de Winter, la question s’est…

GETM : le temps des alliances

Dès I975, Eric de WINTER a cherché une alliance et…